Qualité de la formation – Y'voir

Qualité de la formation

Voici la liste de nos engagements pour garantir la qualité des actions de formation que nous proposons.

1. Nous nous engageons à préciser clairement les objectifs de la formation et à nous adapter au public formé.

1.1. En produisant un programme détaillé pour toute action de formation, et en exprimant clairement les capacités ou compétences professionnelles visées.

Les programmes de formation proposés par Y’voir au cœur du travail se composent de la manière suivante : – Un premier chapitre qui décrit le contexte de la demande. Y’voir ne propose pas de formation « catalogue ». Toutes les formations se construisent en réponse à une demande. – Un chapitre ensuite pour décrire les prérequis et le public visé par l’action. – Viennent ensuite les objectifs de l’action. Objectifs généraux et objectifs opérationnels décrivant de manière précise les capacités ou compétences professionnelles que les stagiaires devront être capables de maîtriser. – Le chapitre suivant du programme décrit le contenu pédagogique. Les moyens permettant d’atteindre les objectifs visés. – Puis le descriptif du déroulement de la formation : rythme, durée en heures, dates et lieu. – Vient ensuite le chapitre sur les modalités d’évaluation des acquis. – Et pour finir, la présentation détaillée du formateur intervenant sur l’action.

Exemple de programme.

1.2. En personnalisant nos parcours de formation, en prenant en compte les spécificités des individus et en déterminant clairement les prérequis.

Nos formations n’ont rien d’une simple transmission de connaissances. Elles ne sont pas qualifiantes mais proposent de développer de nouvelles compétences professionnelles, notamment en analyse de situations de travail. Elles sont construites de manière dynamique, en proposant aux stagiaires des temps d’expérimentation. Ces expérimentations sont accompagnées, ce qui nous permet d’individualiser le développement des compétences visées. Nous alternons donc entre des temps de formation en collectif et des temps en individuel ou en binôme.

1.3. En adaptant nos modalités pédagogiques aux objectifs de la formation.

Pour adapter les modalités pédagogiques aux objectifs de la formation nous proposons plusieurs alternatives :

  • Une approche « classique », avec apport de connaissances, en formation présentielle, avec des supports de type diaporama pour guider l’intervention.
  • Nous utilisons également nos supports vidéo pour apprendre à analyser ensemble des situations de travail.
  • Nous proposons ensuite aux stagiaires d’expérimenter la démarche en les accompagnant individuellement ou en binôme.
  • Toutes les expérimentations accompagnées sont ensuite présentées et analysées avec l’ensemble du groupe.

1.4. En décrivant nos procédures de positionnement à l’entrée et d’évaluation à la sortie des actions de formation.

Les formations proposées par Y’voir visent à développer de nouvelles compétences en faisant évoluer les pratiques professionnelles. Le positionnement au départ de la formation visera donc à faire l’état des lieux des pratiques en cours, des représentations et des attentes des participants. 
En fin de formation, nous chercherons à évaluer l’apport de la formation sur la pratique professionnelle, à être à l’écoute des suggestions pour se placer dans un processus d’amélioration continue et pour finir, par thématique, nous chercherons à repérer les points forts et les points à améliorer. Ci-joint également un exemple de fiche d’évaluation.

2. Nous nous engageons à adapter nos dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics.

2.1. En décrivant les modalités d’accueil et d’accompagnement.

Y’voir est une entreprise individuelle, qui propose plusieurs types d’actions de formation :

  • Des formations de salariés, pour des groupes qui se connaissent, au sein d’une entreprise.
  • Des actions de courte durée, en sous-traitance, avec des groupes déjà constitués.
  • Des actions courtes (1 à 3 jours), pour des centres de ressources ou des OPCA, avec des groupes inter-entreprises.

L’accueil et l’accompagnement se fait par une seule et même personne.

2.2. En décrivant la conformité et l’adaptation des locaux.

Nous ne disposons pas de locaux pour accueillir les stagiaires. Toutes nos formations se déroulent dans les locaux mis à disposition par nos partenaires et clients.

2.3. En décrivant notre processus d’évaluation et d’amélioration continue.

Chaque action fait l’objet d’une évaluation avec les participants et les financeurs. Nous tenons à proposer un service de qualité, durable et adapté aux besoins. A cet effet, nous nous plaçons dans une dynamique de retour d’expérience et d’amélioration continue.

2.4. En décrivant les modalités de contrôle de l’assiduité des stagiaires.

Pour l’instant, nos formations se font en présentiel. Nous utilisons deux formats de feuilles d’émargement :

  • Une feuille d’émargement pour les actions en groupe, avec la date du jour, le nom et prénom de chaque participant, les horaires et une signature par demi-journée. L’intervenant signe également.
  • Une feuille d’émargement pour les actions individuelles. Celles-ci peut comporter plusieurs dates, avec horaires et signature par demi-journée.

2.5 En décrivant l’évaluation continue des acquis du stagiaire.

La durée des formations que nous proposons ne dépasse pas huit jours. Nos évaluations des acquis se font donc en fin d’action, à partir d’une fiche d’évaluation qui s’adapte à chaque type de formation.

3. Nous nous engageons à mettre en adéquation nos moyens pédagogiques et d’encadrement avec notre offre de formation.

3.1 En décrivant les moyens et supports mis à disposition des stagiaires.

Nos formations n’ont rien d’une simple transmission de connaissances. Elles sont construites de manière dynamique, en proposant aux stagiaires des temps d’expérimentations. Ces expérimentations peuvent être accompagnées.
La plupart de nos formations se basent sur l’analyse des situations de travail. À cet effet, nous utilisons souvent l’outil vidéo pour permettre des retours d’expériences constructifs. Nos moyens peuvent donc être listés de la manière suivante :

  • Diaporama pour guider les apports de connaissance en groupe.
  • Accompagnement individualisé pour guider les expérimentations.
  • Support multimédia, essentiellement vidéo, pour analyser des situations concrètes.
  • Site internet avec accès sécurisés et personnalisés permettant de télécharger des documents de manière dématérialisée et de communiquer avec les participants.

3.1 En décrivant nos moyens d’encadrement pédagogiques et technique.

Y’voir est une entreprise individuelle qui n’a pas de salariés. Le profil du formateur indépendant est décrit et accessible sur son site Internet avec un lien LinkedIn.

4. Nous nous engageons à mettre à disposition de nos stagiaires des formateurs qualifiés et engagés dans un processus de formation continue.

4.1 En produisant et mettant à jour une base des expériences et qualifications des formateurs .

Les qualifications et formations mises à jours de notre intervenant sont accessibles sur notre site Internet www.y-voir.fr.

4.2 En produisant des attestations de références.

Les retours écrits de nos clients se font essentiellement par mail ou par l’intermédiaire des évaluations de nos stagiaires. 

5. Nous nous engageons à mettre à disposition du public toute l’information sur l’offre de formation, son coût, ses délais d’accès, et les résultats obtenus.

5.1. En communiquant notre offre de formation.

Y’voir ne propose pas de formation « catalogue ». Nous répondons à des demandes spécifiques d’entreprise, qui connaissent notre domaine d’expertise. Chaque demande est analysée et nous y répondons de manière claire et précise.

5.2. En communiquant nos indicateurs de performance.

Quels sont les indicateurs de performance permettant de mesurer l’impact d’une formation de tuteurs (par exemple) ? Ou d’une formation à l’analyse des situations de travail pour mieux accompagner des jeunes en insertion professionnelle ? La performance ne pourra se mesurer que plus tard, en se basant sur l’évolution des pratiques professionnelles. Pour l’instant, nous n’avons pas d’indicateurs suffisamment objectifs, mesurables. Nous nous basons sur les évaluations de fin de formation.

5.3. En contractualisant avec les fournisseurs.

Y’voir contractualise également avec des structures publiques dans le cadre de marchés publics et accords cadres. Avec la Région Alsace (Grand Est), en partenariat avec d’autres organismes indépendants pour une action d’accompagnement et de formation de jeunes en entreprise ou avec le GIP ARIFOR (voir exemple), en étant mandataire du marché.

5.4. En décrivant clairement son périmètre de marché.

Y’voir propose trois types de prestations de formation :

  • Des formations de salariés, auprès de structures spécialisées dans le domaine de l’insertion et la formation professionnelle. Ces formations sont financées directement par les structures, qui se mettent ensuite en relation avec leur organisme collecteur agréé. Ces formations visent à développer des compétences d’analyse de situations de travail.
  • Des formations de tuteurs, financées par des espaces ressources au service des professionnels de la formation, l’insertion et l’orientation.
  • Des formations de demandeurs d’emploi, financées par les Régions directement et axées sur l’accompagnement des publics dans les entreprises. Des formations en situation de travail.

6. Nous nous engageons à prendre en compte les appréciations rendues par les stagiaires.

6.1. En produisant des évaluations systématiques et formalisées des actions de formation auprès des stagiaires.

Les formations proposées par Y’voir sont généralement de courte durée et visent à développer de nouvelles compétences en faisant évoluer les pratiques professionnelles. En fin de formation, nous chercherons à évaluer l’apport de la formation sur la pratique professionnelle. Cette évaluation se fait à chaud avec les participants. Nous rédigeons également des fiches de synthèse du bilan pédagogique de l’action.

6.2. En décrivant les modalités de recueil de l’impact des actions auprès des prescripteurs de l’action.

Pour l’instant, le recueil de l’impact des actions auprès de nos prescripteurs (Entreprises, Régions, GIP) se font sous forme de réunion de bilan d’action ou de fiches de bilan pédagogique (voir exemple pour la formation de tuteurs).

6.3. En partageant les résultats des évaluations avec les parties prenantes (formateurs, stagiaires, financeurs, prescripteurs) dans un processus d’amélioration continue.

Dans l’exemple ci-joint, l’évaluation de l’action se fait en fin de journée, avec toutes les parties prenantes. Participants, intervenant et prescripteurs. Les documents sont ensuite envoyés aux financeurs.