Rétrospective 2014

Voici quelques exemples de travaux réalisés en 2014

  • Réalisation d’une carte de vœux pour l’Ecole de la 2ème chance du Bas-Rhin.Voeux_2_E2C67_2014

  • Réalisation d’un film qui présente l’action de l’E2C67.

  • Une partie de l’équipe des formateurs de l’E2C Champagne Ardenne a été formée à la démarche d’ergoformation. La formation s’est également poursuivie pour les formateurs de l’E2C67, avec un module d’approfondissement sur l’analyse d’une situation de travail (avec l’outil vidéo) et le retour d’expérience.

    JonathanE2C67

  • En 2014, SCOP ESPACES VERTS fête ses 30 ans et fait appel à Y’VOIR pour la réalisation de films de présentation de l’entreprise. Trois films pour présenter les métiers de l’entreprise :

    et un film « Paroles de coopérateurs » (non diffusé), pour comprendre comment fonctionne la société coopérative.

    30-ans-SCOP-Espaces-Verts

  • Le module de sensibilisation pour l’insertion professionnelle des DYS se poursuit auprès des CFA Alsaciens.

    Mais en 2014, une nouvelle action expérimentale débute avec les équipes éducatives et enseignantes du CFA d’Eschau. L’objectif est d’utiliser la démarche d’analyse de l’activité de travail et de retour d’expérience pour mieux évaluer les difficultés de certains apprentis et éviter les ruptures de contrat d’apprentissage.

  • Le centre de formation L’Atelier propose un dispositif « Parcours 2 » pour des jeunes de 16 à 18 ans. Lors de la journée « portes ouvertes », nous avons réalisé des portraits et le clip ci-dessous.

  • En novembre 2014, une centaine de formatrices et de formateurs des Ecoles de la 2ème chance se sont réunis à Annecy pour participer au séminaire annuel. Cette année, le thème était « L’évaluation des compétences ». Je suis intervenu sur deux demi-journées pour présenter une démarche d’évaluation des compétences en deux étapes :

    • Partir des faits, en observant l’activité de travail,
    • Compléter les faits par le croisement de points de vues, grâce à l’entretien de retour d’expérience.seminaire_annecy_e2c
  • Présentation du « clip dys », qui parle de l’insertion professionnelle des dys, lors de la journée nationale des dys.

  • Les conseillères qui travaillent dans les Missions Locales sont chargées (entre autre…) du suivi des jeunes qui effectuent des stages d’orientation en entreprise ou qui sont embauchés dans le cadre de contrats aidés (Emplois d’Avenir par exemple).

    Avec deux conseillères de la Mission Locale de Saverne et d’Ingwiller, nous avons observé et analysé l’activité de travail de deux jeunes :

    • Sandrine, qui effectuait un stage en tant qu’aide de cuisine dans un hôpital, et qui n’a pas validé son projet.
    • Renaud, qui avait choisi de découvrir le métier d’aide maternelle dans une école, et qui a confirmé son projet professionnel.

    Le questionnement et l’écoute du point de vue des jeunes sur leur travail a été très enrichissant. Quel que soit l’issue du stage, il est important de donner du sens aux choix qui sont faits par les jeunes.

    mlsaverne

  • L’Action de Mobilisation en Alternance AMA, financée par la Région Alsace, s’est poursuivie en 2014.

    Je retiendrais quelques parcours :

    • Lucile a débuté un contrat d’apprentissage Bac Pro dans le domaine de l’esthétique, après trois stages en entreprise.
    • Carole a été embauchée en emploi d’avenir, en tant qu’animatrice de jeunes enfants dans un centre socioculturel, après un stage en entreprise.
    • Paul a débuté un contrat d’apprentissage Licence Pro Réseaux et Télécommunications dans une grande entreprise spécialisée dans le domaine de l’informatique.
    • Ronan avait choisi le métier de viticulteur. Après quatre semaines de stage, sa candidature a été retenue pour un apprentissage dans une famille de viticulteurs qui avait besoin de renfort.
    • Benjamin a débuté une formation dans le domaine du magasinage.
    • Yan a trouvé un employeur pour un apprentissage technicien d’usinage.
    • Thibault a débuté un apprentissage en cuisine, après avoir effectué plusieurs stages en pâtisserie.

    Je souhaite beaucoup de succès à ces jeunes qui ont croisé mon chemin et qui se sont investis pour trouver une issue positive à leur parcours de formation et d’insertion professionnelle.

    Et je souhaite également beaucoup de courage à toutes celles et ceux et qui ont fourni des efforts importants mais qui n’ont pas encore trouvé de formation, d’apprentissage ou d’emploi.